Bol tibétain : Origine et utilisation

 

Originaires d’Inde, du Tibet et du Népal, les bols chantants tibétains sont utilisés pour leurs vertus relaxantes et thérapeutiques. On attribue aux vibrations sonores du bol tibétain des bienfaits directs sur l’organisme. En plus de favoriser la relaxation, on leur reconnaît des effets concrets aussi bien sur notre santé physique que mentale.

Quelle est l’origine des bols tibétains ? Et quels sont les effets de leurs vibrations sonores sur notre santé ? Comment faire chanter votre bol tibétain ?

 

Les différents types de bols chantants

 

Les bols tibétains

 

Les bols tibétains se présentent sous la forme de cloches renversées, composés d’un alliage de métal. Ils sont souvent accompagnés de maillets assez épais, que l’on utilise pour faire vibrer les bols et produire les sons et vibrations.

Il existe des bols fabriqués à partir de trois, cinq ou sept métaux principalement. La plupart des bols sont majoritairement composés de cuivre, d’étain et de fer. S’ajoutent le plomb et le mercure dans les bols à cinq métaux, puis l’argent et l’or pour les bols à sept métaux. Le plomb, le mercure, l’argent et l’or ne représentent qu’une toute petite fraction de la composition, sauf pour certains bols plus rares et plus souvent anciens qui comportent alors plus d’or.
L’ alliages de ces sept métaux est lié aux sept chakras, aux sept astres qui composent le système solaire et aux sept jours de la semaine. Ces sept métaux sont :

  • L’argent, qui symbolise la lune et qui correspond au lundi.
  • Le fer, qui symbolise la planète Mars et qui correspond au mardi.
  •  Le mercure, qui symbolise la planète Mercure et qui correspond au mercredi.
  •  L’étain, qui symbolise la planète Jupiter et qui correspond au jeudi.
  •  Le cuivre, qui symbolise la planète Vénus et qui correspond au vendredi.
  •  Le plomb, qui symbolise la planète Saturne et qui correspond au samedi.
  •  L’or, qui symbolise le soleil et qui correspond au dimanche.

 

Bol chantant tibétain

 

Dans le processus de fabrication traditionnel, les bols sont martelés à chaud puis polis. Il sont parfois gravé par la suite. Néanmoins, certains bols sont aujourd’hui fabriqués de façon industrielle, majoritairement en Chine.

L’alliage de métaux et le procédé de fabrication sont des critères déterminants de la qualité du bol et du son. Lors du choix d’un bol, c’est bien sûr le son qui nous renseignera le mieux ainsi que la finesse de la paroi et le poids du bol.

 

Les bols chantants tibétains peuvent être utilisés pour :

  • Le travail énergétique sur les différents  corps
  • Les massages sonores
  • La purification et harmonisation d’un lieu

 

Les bols de cristal de quartz

 

Il existe également des bols en cristal de quartz. Ces bols ne produisent qu’une seule note contrairement aux bols en métaux. Cette note est liée à un chakra. Les bols en cristal de quartz sont produits à partir de quartz fondu à très haute température et soufflé comme du verre. Le son est très clair, très pur.
Les bols de cristal ont pour principales vertus :

  • La dynamisation et harmonisation des cellules
  • Ré-harmonisation du chakra concerné
  • Sensation de bien-être immédiat

 

Bol chantant cristal

 

Origines des bols chantants tibétains

 

Il n’existe pas de trace écrite prouvant l’origine des bols tibétains. Selon la plupart des sources, les premiers bols auraient été fabriqués en Mongolie par des forgerons nomades il y a plus de 5000 ans. Les nomades travaillaient des alliages sophistiqués. Au fil des siècles les alliages se sont affinés de même que les techniques de martelage.

Les chamans mongols se seraient progressivement intéressés aux vibrations émises par ces bols, donnant naissance aux premiers bols chantants. Ces chamans les auraient, par la suite, emmenés en Himalaya et auraient enseigné leur utilisation aux prêtres Bôn Po, religion pratiquée dans la région avant le Bouddhisme.

Plus tard, lorsque le bouddhisme a supplanté la religion Bôn, la tradition se serait transmise chez les moines bouddhistes tibétains. Les alliages se sont encore améliorés grâce à la rencontre entre les Tibétains et les Népalais. Les premiers possédaient les métaux (principalement l’or) et les seconds les compétences. C’est des suites de cette rencontre que le bol tibétain 7 métaux est né.

Les moines tibétains disent souvent que les bols n’étaient à l’origine que des écuelles pour manger, laissant planer le mystère sur cet outil utilisé par les chamanes dans le folklore. Dans le Lamaïsme, on sait que les bols étaient utilisés pour soigner, en entrant en contact avec le corps comme on le fait aujourd’hui.

Des témoignages d’explorateurs/exploratrice en relatent l’usage dans la littérature ésotérique du début du vingtième siècle. C’est notamment le cas dans le récit de Alexandra David Néel la première femme d’origine européenne à séjourner à Lhassa au Tibet.

 

Bols tibétains : thérapie par les sons, méditation et médecine alternative

 

Méditation avec les bols chantants

 

On ne peut dissocier les bols chantants de la méditation, car les sons que produisent les bols sont « linéaires ». Ils favorisent le passage du cerveau de l’onde bêta, état du cerveau lorsqu’on est en éveil et en pleine activité ou endormi, aux ondes alpha et thêta.

Le rythme alpha désigne une activité cérébrale qui se caractérise par le passage à un état de conscience modifié, à la relaxation totale qui précède le sommeil.

Le rythme thêta, désigne, lui, une activité cérébrale qui se caractérise par le passage à une relaxation profonde tout en restant éveillé.

L’utilisation des bols tibétains permet d’accompagner l’entrée dans un état de méditation profonde grâce notamment aux résonances harmoniques qu’ils produisent. C’est un puissant outil pour se détendre et lâcher prise.

Les chamans utilisent les sons produits par les bols pour entrer en transe et avoir des visions. En combinant certaines fréquences clefs, les sons sont propices à une entrée dans un état de conscience modifié.

Consultez notre article la méditation avec un bol tibétain pour approfondir le sujet.

 

Harmonisation des chakras

 

En thérapie par les sons, les fréquences sonores et vibratoires produites par les bols tibétains permettent de rétablir l’équilibre de l’énergie intérieure. Elles favorisent l’harmonisation des chakras et en équilibrant les énergies dans chaque centre énergétique et dans l’ensemble du corps.

Chaque note produite par le bol tibétain va agir sur un chakra en particulier :

  • La note DO correspond au 1er chakra, celui de la racine – Muladhara.
  • La note RE correspond au 2ème chakra, celui du nombril – Svadisthana.
  • La note MI correspond au 3ème chakra, celui du plexus solaire – Manipura.
  • La note FA correspond au 4ème chakra, celui du cœur – Anahata.
  • La note SOL correspond au 5ème chakra, celui de la gorge – Vishuddha.
  • La note LA correspond au 6ème chakra, celui du troisième œil – Ajna.
  • La note SI correspond au 7ème chakra, celui de la couronne – Sahasrara.

 

Si vous souhaitez aller plus loin consultez notre article sur les effets des Bols Tibétains sur les Chakras.

 

Les bols tibétains en thérapies par les sons

 

Selon les pratiques ancestrales, les vibrations sonores ont des répercussions directes sur notre corps. Savamment orchestrées, elles ont pour rôle de rétablir l’équilibre vibratoire du corps, pour aider à soigner diverses maladies ou simplement préserver la santé. Ces bases de connaissance sont partagées par les thérapies par le son, ou « sonothérapies » dans lesquelles s’intègrent les bols tibétains.

Comment cela fonctionne-t-il ? Le principe est assez simple : tel un caillou qui va provoquer des remous sur la surface d’une eau calme, les vibrations produites par les bols au travers des sons vont se répercuter sur l’ensemble du corps.

Nos organes vibrent également à une certaine fréquence, et il existe une charge électrique et électromagnétique dans le corps. Ces vibrations vont agir comme des massages sur l’eau qui compose 80% de l’organisme, mais également sur chaque cellule de notre corps. Elles vont ré-harmoniser le corps et corriger les déséquilibres pouvant être à l’origine de divers problèmes de santé.

La thérapie par vibration sonore des bols tibétains produit des effets similaires aux exercices de respiration. Elle agit également sur le bien-être mental et émotionnel de la personne. Voilà pourquoi les bols tibétains sont fréquemment utilisés en méditation. En raison de ces vertus relaxantes et thérapeutiques, on peut aussi utiliser les bols tibétains dans le cadre du développement personnel.

Dans la vie quotidienne, la pratique avec des bols tibétains peut soutenir diverses démarches thérapeutiques pour accompagner dans le combat contre les addictions et les dépendances, les troubles du sommeil ou le manque de volonté et de motivation. La pratique d’écoute des fréquences peut favoriser la concentration, la créativité et la productivité.

En thérapie alternative les bols tibétains sont intégrés dans divers soins pour répondre à la demande de patients tels que :

  • se remettre après un traumatisme
  • se remettre après une maladie ou un traitement chirurgical
  • combattre les effets du stress oxydatif
  • favoriser la cicatrisation des plaies
  • prévenir les maladies cardiovasculaires
  • prévenir et soulager le diabète et autres maladies endocrines
  • prévenir et traiter les troubles hormonaux
  • développer une plus grande résistance aux maladies, etc.

Pour que les vibrations fassent le maximum d’effets, les bols chantants doivent être placés au plus près de la partie du corps à soigner. Le patient est allongé et le thérapeute dispose les bols sur son corps, à proximité ou en dessus de la zone à traiter. Il les fera par la suite chanter pour transmettre les vibrations sonores qui redonneront au corps équilibre et énergie, éléments nécessaires pour guérir.

Lorsque les bols sont trop lourds, les pratiquants ne les posent pas sur le corps. Ils les disposent sur la table ou les posent sur le sol. Pour que les vibrations fassent effet, il ne faut pas seulement les écouter, il faut essayer de les ressentir à l’intérieur de soi.

Certains thérapeutes proposent également que le patient tienne les bols dans leur main et les rapproche de l’endroit à traiter. Mais cela n’est possible qu’avec les bols de petites tailles.

Pour aller plus loin sur le sujet nous avons rédigé cet article sur les thérapies et massages avec les bols tibétains 🙂

 

Les vertus thérapeutiques des bols tibétains

 

Les effets psychologiques et relaxants des bols chantants

 

Les sons produits par les bols tibétains sont avant tout connus pour leurs vertus relaxantes grâce aux vibrations émises et aux harmoniques.

Dans la pratique, les effets recherchés sont:

  • La suppression des énergies négatives
  • La suppression ou la diminution des sentiments négatifs
  • L’accès facilité à la relaxation totale
  • La connexion aisée au « moi supérieur »
  • L’amélioration de la confiance et de l’estime de soi
  • La suppression des blocages psychologiques
  • La réduction du stress

 

Les fréquences sonores produites par les bols tibétains sont aussi utilisées par les thérapeutes pour :

  • Restaurer l’équilibre entre les deux hémisphères du cerveau
  • Redonner de la force après une maladie, un choc…
  • Supprimer les toxines présentes dans l’organisme
  • Accélérer la régénération naturelle du corps
  • Favoriser et améliorer la circulation du sang
  • Favoriser le bon fonctionnement des glandes endocrines
  • Réguler les hormones
  • Booster le système immunitaire

 

 

Comment faire chanter un bol tibétain ?

 

Pour faire chanter un bol tibétain, vous aurez besoin d’un maillet ou d’un petit bâton. Ce dernier est disponible en plusieurs tailles et en différentes matières sur le marché.

Vous choisirez le modèle adapté en fonction de la taille de votre bol (il est en général fourni lors de l’achat du bol tibétain) :

  • Un maillet simple en bois pour les petits bols chantants
  •  Un maillet simple avec protection en cuir pour les bols de taille moyenne
  •  Un gros maillet en cuir pour les bols tibétains de grande taille

Notez qu’en frappant ou frottant le bol chantant avec la face en bois vous produirez des vibrations différentes de celles obtenues avec la face en cuir. Le son sera plus grave sur la face en cuir.

De plus, l’épaisseur de la protection en cuir doit être proportionnée aux dimensions du bol. En effet utiliser un bol maillet avec une protection en cuir trop épaisse sur un tout petit bol produira un son disharmonieux.

Pour les mêmes raisons, plus le bol sera lourd, plus le bâton devra être massif. Il est donc recommandé de s’équiper d’un gros maillet en cuir si le bol chantant dépasse les 1,5 kg.

 

Posez le bol chantant sur un endroit stable

 

Vous pouvez le mettre sur une table ou sur le sol si vous voulez, mais à condition de placer quelque chose en dessous (généralement un petit cousin) qui n’absorbe pas les vibrations.

Vous pouvez également le tenir dans la paume de votre main. Mais en veillant toutefois à ce que vos doigts ne se renferment pas tout autour, pour que les vibrations ne soient pas absorbées.

 

Faites chanter le bol tibétain avec le maillet

 

La production de sons avec votre bol tibétain peut se faire de deux manières :

 

En frappant le bol

La méthode la plus simple pour faire chanter un bol tibétain est de frapper légèrement le bol avec le maillet sur sa surface supérieure extérieure (c’est d’ailleurs la méthode à utiliser pour faire chanter les gros bols tibétains). Si vous êtes débutant dans l’utilisation des bols tibétains effectuer ce geste vous permettra de vous familiariser avec les vibrations générées par votre bol chantant.

 

En faisant tourner le maillet autour du bol chantant

Pour cela prenez le maillet entre vos doigts comme un stylo.

Positionnez ensuite le maillet à la parallèle du bol, frappez-le légèrement et commencer à tourner autour du bol. Votre geste doit être lent et régulier pour produire un son harmonieux.

C’est la pression que vous appliquerez sur le bol chantant avec le maillet qui déterminera la puissance des vibrations. Veillez à bien faire tourner le maillet sur la face extérieure supérieure du bol.

Si le chant du bol tibétain est saccadé ou que vous entendez une sorte de grincement, c’est que vous avez de l’avance par rapport aux ondes sonores qui circulent dans le bol. Rien de grave, pour corriger cela ralentissez le mouvement et corrigez l’angle que forment le maillet et le bol.

Notez bien que pour avoir de puissantes vibrations, vous devez faire en sorte que votre bol produise des sons importants, le maximum qu’il puisse produire. Il atteint son volume sonore maximal lorsqu’au moment de la pression, les vibrations sont telles qu’il devient impossible de garder le maillet collé au bol. Cela demande un peu de pratique, comme pour un instrument de musique.

 

 

La philosophie ancienne selon laquelle l’univers est vibration a de plus en plus d’écho au travers des avancées scientifiques qui la confortent, et les bols tibétains font partie des outils les plus efficaces permettant d’agir sur les vibrations de notre corps.

Leur histoire plusieurs fois millénaire s’ajoute au mystère qui entoure ces beaux objets. La thérapie par les sons est l’une des plus anciennes du monde, relayée au travers de multiples civilisations, d’Aristote au Tibet en passant par l’Egypte.

Cette pratique repose sur la résonance, par laquelle une vibration fréquentielle en déclenche une seconde (similaire ou harmonique). Ainsi une fréquence peut entrer en résonance avec les fréquences du corps, agissant sur le plan subtil de notre corps électromagnétique et énergétique.

Les bols chantant sont également de bons compagnons pour accompagner la méditation, et la musique méditative. Leur longue histoire mystique ajoute de la patine à leur utilisation moderne en thérapie. Libre à vous de les intégrer dans votre pratique de relaxation, de méditation ou de thérapie.

Si vous avez des remarques ou des questions concernant les bols chantants tibétains n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments