L’alimentation pitta

Les personnes de profil pitta ont généralement une constitution forte, un bon appétit et une bonne digestion. Ils ont une bonne fourchette ! Découvrons le régime alimentaire recommandé pour le profil Pitta.

Caractéristiques du profil Pitta

Du point de vue du comportement, un excès de pitta conséquent peut se manifester par une tendance à brûler la chandelle par les deux bouts, et une surcharge mentale.

Les conséquences de ces états peuvent conduire à de l’irritabilité et de l’agressivité. Sur le plan physique, cela peut se manifester sous forme d’inflammations ou d’irritations, voire de fièvre.

Sur le plan psychologique, les composantes rajasiques de pitta sont liées à la recherche du succès ou du pouvoir et à la peur de l’échec.

La colère est un aspect tamasique de pitta, c’estle feu sous son aspect négatif. Il est donc recommandé de calmer le feu de pitta.

Régime alimentaire recommandé pour les profils Pitta

Pour éviter un excès de pitta, il est recommandé de ne pas abuser des épices, en particulier des plats pimentés. A éviter aussi, l’alcool, et les excès d’huile et de sel.  Les agrumes et l’acide en excès, comme celui d’un mauvais vin, renforcent aussi pitta.

Il vaudra mieux se tourner vers des aliments frais et froids et des boissons froides mais non glacées.

L’alimentation ayurvédique pitta se basera sur des aliments rafraîchissants et légers.

Comme pour l’alimentation vata, l’ayurvéda recommande un régime basé sur une moitié de céréales complètes, un cinquième de protéines et un cinquième à un quart de légumes, additionnés de fruits.

Si votre dosha prédominant est pitta, mieux vaut ne pas rater de repas.

En termes de goûts, les personnes au profil pitta ont besoin de sucré, d’amer et d’astringent. Au contraire, ils doivent limiter leur consommation d’aliments salés, épicés et acides ou acidifiants.

Les céréales recommandées pour le profil Pitta

Parmi les céréales recommandées pour un profil pitta figurent l’avoine (cuit), le blé, le tapioca, l’orge, et le riz.

Au contraire, le sarrasin, le millet, le maïs, ou le quinoa ne sont pas recommandés.

Les fruits et légumes recommandées pour le profil Pitta

Les légumes sucrés et amers équilibrent pitta.

Dans cette catégorie on trouvera par exemple les betteraves, les artichauts, les oignons cuits, les petits pois, carottes, concombres, courges, ou salades.

Au contraire les légumes au goût fort ou piquant sont à éviter, comme l’ail, l’oignon cru, les piments, les tomates, ou les épinards.

Les fruits sucrés sont bénéfiques à pitta, alors que les fruits encore acides ne le sont pas. Cela s’applique non seulement au type de fruit mais aussi à la variété. Par exemple une variété de pommes sucrées est recommandée, alors qu’une variété acide ne l’est pas. Cuites, ces pommes seront plus digestes.

Le citron, l’ananas ou les fraises ne sont pas bénéfiques à pitta, alors que les dates, la noix de coco, le melon, les mangues ou les avocats sont bénéfiques.

Les légumineuses et haricots secs sont très bénéfiques à pitta à l’exception de certains types de lentilles, et de certains produits dérivés du soja, comme la sauce soja ou le miso.

Pour les produits laitiers il est recommandé de privilégier des fromages frais de brebis ou de chèvre, et d’éviter les produits hautement fermentés.

Le poisson d’eau douce, le poulet, la dinde, le lapin, et de temps en temps des crevettes, peuvent fournir une source de protéines animales bénéfique à pitta. Le poisson d’eau de mer, le porc, le bœuf, l’agneau, les œufs ou les fruits de mer ne sont pas recommandés à pitta.

Parmi les graines et les huiles recommandées pour pitta on trouve le tournesol, alors que le sésame sous ces deux formes n’est pas recommandé.