L’Alimentation pour un Profil Pitta-Kapha en Ayurvéda

Si votre profil ayurvédique est Pitta-Kapha ou Kapha-Pitta, les recommandations sont relativement similaires pour ces deux cas de figure. Cela veut dire que les deux énergies des doshas sont présentes. Vous avez à la fois les qualités de Pitta et de Kapha, dans un équilibre qui vous est propre. Les recommandations alimentaires pour Kapha et Pitta vous concernent donc toutes les deux. Pour savoir comment les mettre en application, déterminez d’abord quel est votre dosha dominant. Soyez également attentifs aux symptômes de déséquilibre de ces deux doshas.

Le profil Pitta-Kapha est généralement de bonne constitution. Les aspects du feu de Pitta combinés à l’ancrage et la force de Kapha, font de cette combinaison la marque d’une santé de fer. Ce profil a néanmoins besoin d’exercice et doit surveiller les excès, car si Pitta-Kapha est fort, il a aussi une tendance à accumuler les graisses (Kapha) et les toxines (Pitta). Les Pitta-Kapha doivent donc avoir une activité physique pour se maintenir en bonne forme. Cette recommandation est d’autant plus forte si votre dosha dominant est Kapha.

Pour ce profil, l’ayurvéda recommande un régime principalement basé sur des plats cuisinés et modérément épicés, faisant la large part à des céréales et des légumes frais.

Doubles recommandations

Certaines recommandations valent pour les deux doshas, et sont donc d’autant plus fortes. Dans le cas de Pitta-Kapha, il y a une série de recommandations qui vont dans le même sens.

Nourritures aggravant les deux doshas

Plats lourds, huileux et épicés

Les huiles, les sucres et les nourritures lourdes doivent être consommés en modération pour ces deux doshas. Les stimulants, comme le café, doivent aussi être consommés en modération. Tout excès d’huile, de sucre, de stimulants et d’épices sera déséquilibrant pour un Pitta-Kapha.

Sel

Pitta et Kapha sont tous les deux aggravés par le goût salé. Trop de sel peut conduire à de l’hypertension, des acidités gastriques ou de la rétention d’eau (cette dernière est un symptôme de déséquilibre de Kapha).

Les profils Pitta-Kapha doivent donc éviter les plats trop salés, très épicés et huileux, et bien sûr les plats industriels. Ils peuvent néanmoins consommer sel, épices et huiles en modération.

Nourritures équilibrant les deux doshas

Si ces facteurs aggravants du doshas vont main dans la main, les facteurs bénéfiques vont également de pair. Les deux doshas sont équilibrés par les goût amer et astringent, et par les aliments Vata.

Saisons

Pour adapter votre alimentation et votre hygiène de vie en fonction des saisons, notez que Pitta est plus actif de juin à septembre, et Kapha de février à mai. Il s’agit d’équilibrer le dosha actif de la saison, en apportant les énergies complémentaires.

Comment lire les recommandations contraires ?

Il existe des contradictions entre les recommandations pour Pitta et Kapha : Kapha est sensible au froid alors que Pitta est sensible au chaud. Dans ce cas, l’alimentation Kapha-Pitta devra être un mélange de nourritures chaudes et froides. Pour savoir quand vous tourner vers l’une ou l’autre, prenez note de votre état du moment et de la saison. Par exemple, en saison Kapha, il vaudra mieux éviter les nourritures froides. A l’inverse en saison Pitta, il vaudra mieux éviter les nourritures chaudes et les épices.

Le profil Pita-Kapha pourra se tourner vers les nourritures Vata pour équilibrer son double dosha. Vata apporte le mouvement et la circulation dont manquent Kapha et Pitta.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments