La pierre de Shungite : propriétés et applications en lithothérapie

La Shungite n’apparaît pas dans bon nombres d’ouvrages de référence en lithothérapie. Et pour cause, en dehors de l’armée russe et de la population locale de Carélie, cette roche était absolument inconnue des amateurs de pierres jusque dans les années 2000. Cette pierre noire a donné lieux à plusieurs hypothèses sur son origine, et bien qu’il y ait un certain consensus à son sujet, elle renferme encore bien des mystères.  

Composition de la pierre de Shungite

Principalement composée de carbone, la shungite possède une dureté de 3,5 à 4. Il s’agit d’un minéral non cristallin. Son apparence varie en fonction des concentrations de carbone organique. On trouve des shungites de type argenté ou noir. La shungite argentée est beaucoup plus rare que la shungite noire. Elle ne représente qu’1% de la shungite existante. Sa composition est d’environ 98% de carbone organique, alors que la shungite noire est composée de 50 à 70 % de carbone organique. En dessous de ces pourcentages, l’appellation « roche de shungite » est employée. Cette dernière n’a pas la même valeur marchande ni les mêmes propriétés car elle est souvent mélangée à d’autres roches. Sur son site d’origine la shungite présente parfois des veines de quartz ou de chalcopyrite. On trouve la plupart du temps de petits fragments  de shungite car sa structure la rend difficile à polir et elle eut avoir tendance à éclater.   

Source et rareté de la Shungite

La Shungite provient d’une source unique en Russie, et elle est donc extrêmement rare. Sa formation est datée à environ deux milliards d’années, ce qui en fait l’une des pierres les plus anciennes de la planète. 

La découverte de la Shungite

La shungite a été découverte en Russie, au 16ème siècle dans le village de Shunga en Carélie, d’où son nom. On attribue sa popularité à la fille du tsar, Xénia Godounof, qui guérit de sa stérilité en buvant de l’eau de shungite. En réalité, cela faisait déjà plusieurs siècles que la population locale buvait cette eau, réputée curative.

Au 18ème siècle, la source d’eau de Shungite de Tsarevnin Tolvue donne lieu à la construction d’un établissement thermal par le tsar Pierre 1er sur les rives du lac Onega, à la frontière russe avec la Finlande. Le tsar souffrait de problèmes de santé, et eut recours à l’eau de shungite pour se soigner. A cette époque, on l’appelle « l’eau de Mars », en référence aux qualités guerrières de Mars en astrologie, car le tsar aurait donné aux soldats de l’armée russe de l’eau de shungite pour lutter contre la dysenterie. 

Dans les années 60 la shungite est utilisé pour filtrer l’eau, comme on emploie le charbon actif. Alors que les filtres de l’époque n’étaient pas très efficaces, les personnes consommant cette eau commencèrent néanmoins à témoigner de guérisons quasi miraculeuses, attirant ainsi l’attention sur les propriétés de la shungite. 

Origine de la Shungite

La shungite provient très probablement d’une météorite, bien qu’il existe plusieurs autres théories sur son origine. La théorie la plus plausible lui attribue une origine spatiale. Néanmoins, d’autres théories envisagent une origine géologique ou volcanique.

L’hypothèse spatiale

Les locaux de Shunga racontent qu’une comète se serait écrasée en Carélie, donnant lieu à cette source d’eau de Shungite aux propriétés thérapeutiques. Cette météorite pourrait provenir de l’astéroïde Phaéton. Aujourd’hui l’hypothèse selon laquelle la shungite est d’origine spatiale est la plus accréditée et la plus probable.

L’hypothèse planctonique

Néanmoins, il existe une autre hypothèse selon laquelle la shungite se serait formée sur notre planète, et serait d’origine planctonique. Selon cette hypothèse, des conditions particulières auraient permis à cette roche de se former à partir d’algues. Cette hypothèse, bien que scientifiquement valable, soulève une question de taille : pourquoi alors la shungite ne se serait formée nulle part ailleurs ? 

Composition et structure de la shungite

Principalement composée de carbone organique (C60) dont le taux peut atteindre jusqu’à 98% de la composition totale, la shungite est une pierre hors du commun. 

En dehors de ce précieux carbone amorphe, on trouve dans la shungite du silicium, de l’aluminium, du fer, du magnésium, du potassium, du souffre, du calcium et du phosphore. On trouvera également des microéléments en très petites quantités. La composition de la shungite est encore étudiée aujourd’hui car elle possède un potentiel très intéressant pour les sciences et la lithothérapie. 

Les fullerènes 

La shungite est la seule roche connue sur terre à contenir des fullerènes. Ce sont ces fullerènes qui lui procurent ses propriétés filtrantes, purifiantes et protectrices. 

Découverte des fullerènes

Les fullerènes ont été découvertes tardivement dans la nature ainsi que dans l’espace. Elles ont été synthétisées accidentellement dans les années 80. Jusqu’alors on ne connaissait que la graphite, le diamant et le charbon dans cette famille. La découverte officielle des fullerènes date de 1985 et donne lieu au prix Nobel de chimie en 1996. 

En 1992, les fullerènes sont découverts dans la shungite. Ce n’est qu’en 2010 que la NASA détecte des fullerènes C60 et C70 au sein d’un nuage cosmique se trouvant à 6500 années-lumière de la terre. En 2019, Hubble détecte à nouveau le carbone C60 dans l’espace. Certains astronomes vont jusqu’à affirmer que les fullerènes pourraient être à l’origine de la vie sur terre ! 

Dômes géodésiques de Richard Buckminster Fuller

Les fullerènes ont été nommées par les scientifiques d’après Richard Buckminster Fuller car la forme de leur assemblage moléculaire rappelle les dômes géodésiques que ce dernier a popularisé. On parle donc de “Buckminsterfullerène” pour se référer au carbone C60. 

Structure moléculaire des fullerènes

Le carbone C60 possède une structure qui ressemble à un ballon de football. Cette structure est faite de 20 hexagones et 12 pentagones, donnant lieu à une structure qui ressemble à une cage. Au sommet de chaque polygone, se trouve un atome de carbone. En géométrie, cette structure est définie comme un icosaèdre tronqué. 

Propriétés des fullerènes 

Les fullerènes sont des nano carbones naturels aux propriétés fascinantes :  

  • Propriétés adsorbantes

Comme les autres carbones, la shungite possèdes des propriétés d’adsorption. Elle retient par sa structure des éléments ou des ondes, ce qui la rend filtrante et protectrice. 

  • Stockage d’énergie
  • Interaction avec le vivant
  • Dureté du matériau

Applications des fullerènes 

Industrie et technologies

L’industrie a un grand intérêt pour les fullerènes qui entrent dans la fabrication de produits électroniques. Du fait de leur structure, les fullerènes contiennent de grandes promesses pour les nanotechnologies. L’éventail des applications des fullerènes en nanotechnologie est actuellement étudié et les connaissances à leur sujet évoluent constamment. 

Solubles dans des solvants organiques, les fullerènes sont transformés par l’industrie pour leurs propriétés d’insulation électrique. Ils peuvent devenir conducteurs, voir super conducteurs, une fois transformés.

Ils entrent dans la composition de produits et filtres antibactériens (pour leurs propriétés adsorbantes). Les filtres anti-UV génèrent un intérêt grandissant dans l’industrie cosmétiques. 

Leur capacité à modifier l’environnement électromagnétique en a fait un matériau de choix dans les nouvelles technologies qui ont un impact sur le vivant, comme les éoliennes. Certaines éoliennes dernière génération intègrent des fullerènes pour équilibrer le champ électromagnétique généré par ces dernières, afin de protéger la faune et la flore environnante. 

Médecine 

Enfin, depuis une quinzaine d’années, la médecine et la recherche en médecine s’intéressent de près au potentiel curatif des fullerènes. Ils pourraient entrer dans la composition de médicaments antibiotiques ou antibactériens dans un futur proche. Les recherches scientifiques sur les fullerènes confirment le fort potentiel curatif, protecteur et dynamisant de la Shungite rapportés au préalable par les populations locales de Carélie. En effet, en Russie, de nombreux témoignages de guérison miraculeuse entourent la shungite d’une aura bien particulière. 

Propriétés et utilisations de la Shungite 

Au vu de ces propriétés physiques hors du commun, il n’est pas étonnant que la Shungite suscite un immense intérêt en lithothérapie. 

La shungite ne contient pas de métaux lourds et elle n’est pas radioactive. On dit qu’elle enracine, et qu’elle libère le corps des blocages énergétiques.

La Shungite promeut l’équilibre homéostatique et stimule la régénération des tissus. Mais c’est à ses propriétés de neutralisation de l’environnement électromagnétique que la shungite doit sa popularité grandissante. Enfin la shungite est un carbone, qui remplit une fonction similaire à celle du charbon actif, purifiant et dynamisant l’eau. 

Purification et dynamisation de l’eau avec la shungite

La shungite possède des propriétés très similaires à celles du charbon actif sauf que son action adsorbante est beaucoup plus lente (plusieurs jours au lieu de quelques heures). Son pouvoir filtrant n’est donc pas très efficace si elle n’a pas été transformée, et il vaut mieux l’utiliser pour dynamiser et charger une eau déjà pure ou déjà filtrée. Pour purifier l’eau, on se tournera au préalable vers le charbon actif. Comme ce dernier, la shungite est antibactérienne, elle filtre les métaux lourds et les pesticides et elle est reminéralisante. 

Comment reminéraliser et dynamiser l’eau à l’aide de la shungite

Pour obtenir une eau dynamisée et reminéralisée, vous pouvez déposer quelques pierres ou copeaux de shungite dans une carafe d’eau potable de la meilleure qualité initiale possible. A partir de l’eau du robinet vous pouvez d’abord la filtrer à l’aide du binchotan puis la dynamiser à l’aide de la shungite. 

Une fois les fragments de shungite déposés dans l’eau, laissez agir au moins une journée et transvasez l’eau dans une seconde carafe. Vous pouvez recharger les pierres en les entreposant au soleil au bout de 6 mois d’usage quotidien. 

Boire de l’eau dynamisée de shungite

L’eau dynamisée de shungite est recommandée en cas de fatigue passagère ou chronique et dans tous les déséquilibres de santé. Elle aide le corps à se reminéraliser et à mieux s’hydrater. L’eau de shungite est réputée pour stimuler les défenses immunitaires et soutiendra l’organisme en période de convalescence. Si vous n’avez pas l’habitude de boire de l’eau dynamisée, il est recommandé de commencer par de petites quantités (un verre par jour) et d’augmenter progressivement votre consommation. L’effet de l’eau dynamisée pourra vous surprendre ! 

Vous pouvez aussi utiliser votre eau de shungite pour arroser vos plantes, leur apportant ainsi une source de minéraux naturelle. La shungite se chargera également d’adsorber les potentiels dépôts chimiques, dans un bac de plantes extérieur en ville par exemple. 

Neutralisation des ondes électromagnétiques avec la shungite

C’est grâce à ses propriétés absorbantes et électromagnétiques que la shungite est passée d’un phénomène russe à un phénomène planétaire. 

Alors que la présence d’ondes électromagnétiques ne cesse d’augmenter en puissance et en couverture et que de sérieuses questions se posent sur l’impact que cela a sur notre santé, la shungite offre un bouclier de protection d’une rare efficacité. Ondes de téléphones portables (4G et maintenant 5G), ondes wifi, télévisions, antennes, radars, micro-ondes…  notre environnement est saturé d’ondes qui ont un impact sur notre corps et notre état. Dans le monde minéral, c’est la shungite offre la protection la plus puissante contre ces dernières. 

Comment équilibrer votre environnement électromagnétique avec la shungite

Pour réellement équilibrer un environnement électromagnétique comme celui de votre logement, il est utile de faire appel à un radiesthésiste qui pratique la géobiologie. La géobiologie s’intéresse à l’équilibre des lieux, et nous en parlons un peu plus ici. Le pendule et les baguettes de sourcier vous seront également d’une aide précieuse pour diagnostiquer la carte vibratoire de votre environnement. 

Au bureau, où dans les espaces où il y a une concentration d’ondes et d’appareils électriques (près d’un routeur, à proximité d’une antenne, etc.) vous pouvez placer une shungite là où les ondes sont fortement présentes. Observez l’espace avant de placer vos pierres, et prenez le temps de sentir la différence. En fonction de l’environnement où vous vous situez, vous aurez besoin de plus ou moins de pierres. Au bureau, une pyramide de shungite offre une protection idéale. On choisira la taille de la pyramide en fonction de l’espace à protéger. Une pyramide dont la base fait 5 centimètres de côté aura un rayon d’action d’environ 2,5 mètres. Une pyramide de 8 centimètres de côté aura un rayon d’action d’environ 6,5 mètres. 

La shungite peut être associée à la tourmaline noire, qui fournit également une protection électromagnétique. 

On peut coller une petite shungite à l’arrière de son téléphone portable pour se protéger des ondes qui nous accompagnent au quotidien. Cette mesure de protection ne remplace pas le kit main libre qui permet d’éloigner l’émetteur-récepteur du corps et en particulier de la tête et du cerveau. Nous conseillons de faire les deux pour optimiser la protection aux ondes des téléphones portables. 

On peut aussi porter une shungite en bijou, qui nous protègera des ondes au quotidien. Certains bijoux combinent une fois de plus la tourmaline noire à la shungite 

La shungite, une alliée du travail énergétique

Sur le plan spirituel, la shungite nous met en contact avec l’univers, puisqu’elle est fort probablement d’origine extra-terrestre. Comme toutes les pierres noires, elle peut avoir tendance à nous mettre en face de nos ombres, les faisant surgir pour ensuite pouvoir les dissoudre. 

La shungite, une alliée de notre santé

La shungite est hautement recommandée en lithothérapie à toute personne qui rencontre des difficultés de santé. 

Dans certains cas, si la source du déséquilibre de santé ou de la fatigue est d’origine électromagnétique, la shungite aura un « effet bœuf ». Dans des cas plus complexes, elle apportera un soutien à l’organisme, et renforcera notre capacité de guérison. 

Comment entretenir votre shungite ?

La shungite a besoin de peu d’entretien. Vous pouvez utiliser la fumigation (avec de la sauge par exemple), le rechargement par ondes de forme, ou la mettre en terre. 

La shungite : un bouclier protecteur

La shungite est un minéral extrêmement puissant, au fort potentiel protecteur et thérapeutique. Amplificatrice et potentiatrice, c’est un catalyseur qui nous vient des étoiles, et entre dans la mallette des thérapeutes de tous bords.

Elle représente l’énergie de l’espace intégrée à la dimension terrestre. On l’utilise souvent en énergétique pour élever le taux vibratoire. La shungite et l’eau de shungite nous fournissent une excellente protection, elles nettoient et restaurent les organismes vivants et renforcent les processus naturels de régénération des organismes. C’est une pierre puissante et particulièrement efficace pour nous protéger du nuage électromagnétique dans lequel nous vivons. C’est la meilleure alliée des personnes hypersensibles à l’électricité et aux champs électromagnétiques.

De nombreux thérapeutes choisissent de la placer dans leur cabinet, pour créer un espace neutre et reposant. La shungite est très certainement la meilleure pierre protectrice du monde minéral. 

Références principales

Neumayer et Rietdorf, 2014. Les guérisseurs russes, comment renforcer les processus de régénération de votre organisme. Macro éditions. 

– A. Landro, 2011. Les vertus de la pierre de Shungite, Guy Trédaniel éditeur.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments