Tout a une fréquence vibratoire : notre planète, les animaux, les plantes, les minéraux et nous-mêmes. Le monde est vibration. Les flux électriques et électromagnétique qui font partie du maillage de notre réalité invisible peuvent être mesurés, même si nous ne comprenons pas encore le sens de toutes les mesures effectuées. Comment peut-on mesurer notre taux vibratoire ? Comment utiliser l’échelle de Bovis ?

Qu’est-ce que la fréquence vibratoire ?

Notre fréquence vibratoire nous renseigne sur notre vitalité énergétique absolue. Elle est à distinguer du taux de vitalité, qui nous renseigne sur notre vitalité énergétique relative. Il existe des méthodes pour augmenter son taux vibratoire.

Les mesures électriques des signaux du cerveau par les sciences cognitives (EEG) ont rendu la notion de fréquence vibratoire familière. Mais il n’y a pas que notre cerveau qui possède une activité électromagnétique. Notre corps entier et tout notre environnement sont également sujets à des variations de fréquence vibratoire. La musique est l’un des moyens les plus simples de s’en rendre compte.

La photographie de Kirlian, propose une visualisation de notre champ énergétique corporel. Certains d’entre nous sont plus sensibles que d’autres à ces vibrations énergétiques invisibles.  Il est possible de mesurer son taux vibratoire ou celui de son animal de compagnie, d’un aliment ou d’un lieu, avec son pendule et les planches de radiesthésie dites de Bovis.

Le radiesthésiste français A. Bovis s’est intéressé à la fréquence vibratoire des organismes vivants et a conduit des expérimentations au début du vingtième siècle. A partir de ses recherches, il a proposé une unité de mesure. Bien qu’originellement basée sur l’angström, elle devient l’Unité Bovis. A. Bovis a mis au point un cadran, ou biomètre, qui se présente aussi sous forme de règle. Ce dernier permet de mesurer la fréquence vibratoire d’une personne, d’un lieu ou d’un autre organisme vivant à l’aide d’un pendule.

Pour arriver à l’unité du taux vibratoire, A. Bovis a répétitivement testé toutes sortes d’organismes en radiesthésie. Il a par exemple testé des fruits dans différents états : il compare le fruit fraîchement cueilli, au bout d’un jour, de deux jours… jusqu’au fruit pourri.

Les fruits pourris obtenaient des valeurs proches de zéro, alors que les fruits frais obtenaient des valeurs allant jusqu’à 9 000 UB. L’idée derrière cette démarche est que le fruit à peine cueilli est au maximum de son énergie vitale, qui diminue ensuite progressivement. Il note ainsi que les fruits qu’il se procure au marché à Paris obtiennent une valeur moyenne de 3 000 UB contre 6 500 à 9 000 UB lorsqu’ils sont cueillis de sa main.

En répétant ses observations, il parvint à établir une unité de mesure et à l’échelle qu’il a légué à la radiesthésie, de façon empirique. Il s’est originellement inspiré pour cela de l’ångström, mesure de longueur utilisée pour mesurer les atomes, les molécules, les longueurs d’ondes ou encore la radiation électromagnétique. L’ångström tient son nom du scientifique et astrophysicien Jonas Angström, qui s’est intéressé, lui aussi, au magnétisme terrestre, et a mesuré la lumière du soleil en terme de radiation électromagnétique.

Néanmoins, l’Unité Bovis n’est pas réellement liée à l’ångström.

Comment mesurer son taux vibratoire ?

Pour mesurer votre taux vibratoire, procurez-vous d’abord un pendule de radiesthésie et une planche de Bovis.

Le cadran de Bovis classique vous permettra de mesurer le taux vibratoire de vos aliments, et de tout être vivant. Rendez-vous sur notre article sur les planches de radiesthésie si vous souhaitez en apprendre plus à ce sujet.

Si vous vous trouvez sur un lieu à fréquence vibratoire très élevée (lieu sacré), préférez le cadran permettant de mesurer les hauts lieux de vibration (les unités sont alors converties en millions d’unités bovis). Par exemple le Machu Picchu, au Pérou aurait un taux vibratoire de quatre millions et demi d’UB.

Vous trouverez des cadrans et biomètre de bovis ainsi qu’un cadran permettant de mesurer les hauts lieux vibratoire dans notre E-book contenant 52 cadrans de radiesthésie.

Mesurer le taux vibratoire avec la règle de Bovis

La règle de Bovis est graduée en unités Bovis notées UB. La règle graduée jusqu’à 10 000 UB est particulièrement adaptée pour pouvez mesurer le taux vibratoire de vos aliments.

Biomètre de Bovis

Si vous testez un fruit par exemple, placez-le au bout de la règle à gauche. Déplacez ensuite lentement votre pendule au-dessus de la règle en partant du point zéro. Lorsque vous passerez au-dessus de la valeur du taux vibratoire recherché, votre pendule va changer de comportement en se mettant à tourner. 

Mesurer le taux vibratoire avec le cadran de Bovis

Le cadran de Bovis classique est gradué jusqu’à 18 000 UB. Dans ce cadran, la valeur moyenne, pour les organismes vivants est de 6 500 UB. Pour un être humain, si le résultat de la mesure est en dessous de la moyenne de 6 500 UB, alors le taux est considéré comme négatif. Cela peut vouloir dire que l’organisme est malade, voir intoxiqué. Au-dessus de 6 500 UB, l’organisme est sain. En moyenne, selon Bovis, un être humain a un taux vibratoire d’environ 8 000 à 10 000 UB.  

Pour mesurer votre taux vibratoire, placez votre pendule au dessus du point central pour commencer. Le pendule va entrer en mouvement en oscillation, et désigner une valeur.

Cadran de Bovis
Cadran de Bovis

Les trois paliers vibratoires du cadran de Bovis

Si le cadran et la règle ne couvrent pas la même amplitude, c’est parce que les Unités Bovis peuvent servir à mesurer des éléments de trois plans vibratoires différents : les plans physique, énergétique et spirituel.

Comme indiqué sur le cadran de Bovis, entre  0 à 10 000 UB, les mesures renvoient au monde physique. C’est la tranche que vous retrouvez sur la règle. Au-delà de 10 000 UB et jusqu’à 14 000 UB, nous sommes dans le domaine énergétique et éthériques. Enfin, de 14 000 à 18 000 UB, les fréquences vibratoires appartiennent au monde spirituel. Ce dernier domaine s’étend en fait au-delà de 180 00 UB, c’est pourquoi certains cadrans vont jusqu’à 32 000 UB, voir beaucoup plus, pour mesurer le taux vibratoire des lieux.

Le domaine spirituel est lié aux âmes, aux vibrations cosmo-telluriques de haut lieux d’énergie, comme par exemple les pyramides de Louxor, pour lesquelles on a trouvé un taux avoisinant 30 000 UB.

L’évolution des taux vibratoires

Le taux vibratoire de la terre est en constante évolution et influence celui de tous les êtres vivants présent sur terre.

De manière générale, depuis le début du vingtième siècle à aujourd’hui, on observe que les taux vibratoires mesurés augmentent. Cette augmentation c’est accélérée ces dernières années.

Ainsi, si les mesures de l’époque de Bovis fixaient le seuil du taux vibratoire d’un être humain en bonne santé entre 6 500 et 9 000, ce taux aurait augmenté et a été réévalué en 2014 à 10 000 à 15 000 UB.  La nouvelle référence moyenne serait donc de 12 500 UB. Cette évolution a donné naissance au nouveau cadran de Bovis, qui intègre un plus large spectre.

Le nouveau cadran de Bovis (2014)

Le nouveau cadran de Bovis, mis à jour en 2014 est gradué jusqu’à 60 000 UB. Une autre version de ce cadran va jusqu’à  120 000 UB, comme pour le cadran originel qui avait une version à 18 000 UB et l’autre à 32 000 UB.   

Nouveau cadran de Bovis (2014)

Avec ce nouveau cadran, les références pour les trois paliers vibratoires sont les suivantes:

-Plan physique 0 à 20 000 UB (au lieu de 0 à 10 000 UB sur l’échelle classique)

-Plan énergétique 20 000 à 36 000 UB (au lieu de 10 000 à 14 000 UB)

-Plan spirituel: 36 000 à 60 000 UB (au lieu de 14 000 à 18 000 UB)

Le nouveau cadran a été proposé suite à la réalisation que les taux vibratoire mesurés augmentent avec le temps. Il s’adapte ainsi aux mesures actuelles et aux nouvelles énergies.

Le taux de vitalité

Cadran du taux de vitalité
Cadran du taux de vitalité

Il existe une autre mesure de notre forme, c’est le taux de vitalité, à ne pas confondre avec le taux vibratoire. Le taux de vitalité est relatif à chaque individu. Il indique où vous en êtes sur l’échelle de votre potentiel personnel de vitalité. C’est un indicateur du plan physique. Bien sûr, ce potentiel est influencé par votre âge, votre sexe, et bien d’autres facteurs. Au contraire, le taux vibratoire est une mesure plus figée du niveau d’énergie vitale d’un organisme, qui est donc relatif au reste du monde. C’est un indicateur sur le plan physique, mais aussi émotionnel, énergétique et spirituel.

Le taux vibratoire subit de légères fluctuations, mais le taux de vitalité peut subir des changements brusques, par exemple lorsque vous tombez malade. Ces deux mesures sont donc complètement indépendantes mais peuvent se compléter.

Le cadran du taux de vitalité est gradué de zéro à 100.  Si vous êtes en pleine forme, votre score sera au-dessus de 70. La moyenne pour une personne en bonne santé est de 70. En dessous, de 60 à 70, le taux exprime une fatigue. En dessous de 60, il y a un problème de santé, et en-dessous de 50 il peut y avoir une pathologie grave. En dessous de 30, la personne est mourante ou en danger de mort.

Bien évidemment, évitez de vous fier uniquement à cette mesure et si vous doutez  sérieusement de votre état de santé, consultez un médecin ou un thérapeute. Vous pouvez aussi tester le taux de vitalité de chaque organe. Si vous testez votre foie par exemple, vous devriez observer une différence après avoir bu un verre d’alcool ! Le taux de vitalité peut aussi vous renseigner sur les animaux et les plantes. Par exemple, le taux de vitalité d’une fleur qui entrain d’éclore est très proche de 100.

Quelques exemples de taux vibratoires

Pour se repérer dans le monde vibratoire, voici quelques exemples de taux pour des lieux ou des êtres vivants.

Sur terre, on relève en moyenne des taux vibratoires allant de 7 000 à 18 000 UB dans le cadran classique. L’eau a une moyenne de 10 000 UB.

Les êtres humains on des taux vibratoires observés entre 6 000 et 15 000 U.B, bien que la fourche originellement établie par Bovis était de 6 500 à 9 000 UB.  Certaines personnes peuvent avoir des taux vibratoires bien plus élevés, si leur quotidien est dédié à la pratique spirituelle, comme par exemple les moines ou les yogis. Ces personnes peuvent avoir des taux vibratoires exceptionnellement élevés.

Dans le règne animal, les oiseaux auraient un taux vibratoire de 27 000 UB en moyenne, alors que les chevaux ont des taux de 18 à 27 000 UB et les  poissons d’environ 5 000 UB.

Les hauts lieux spirituels ont des mesures de taux vibratoires très élevés. On aurait relevé plus de deux millions d’UB sur le site de Stonehenge en Angleterre. Par contre une zone polluée ou pathogène aura une fréquence vibratoire d’environ 2 000 UB.

Attention, une fois de plus, toutes ces mesures sont sujettes à des fluctuations, liées aux changements du taux vibratoire de la terre. Dans le monde vivant, rien n’est figé !  

Mesurer votre taux vibratoire vous permet de suivre votre état de santé et de vitalité. Il vous permet aussi de mesurer la vibration des lieux dans lesquelles vous vous trouvez. Mesurer le taux vibratoire de vos aliments  peut vous accompagner dans une démarche vers un régime sain.

Généralement, nous sommes attirés par des personnes et des environnements qui sont en résonance avec notre énergie vibratoire. Lorsque nous sommes face à des taux vibratoires plus bas, nous pouvons ressentir une forme de gêne. Cela peut aussi être le cas lorsque nous sommes faces à des taux vibratoires trop élevés par rapport à notre propre fréquence. Par exemple, dans les temples, on relève des taux vibratoires élevés, dont nous n’avons pas forcément l’habitude. Cela peut expliquer les sensations étranges que nous ressentons parfois dans ces lieux.

Et vous, connaissez-vous votre taux vibratoire ? Mesurez le, à l’aide de votre pendule et du biomètre de Bovis !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments