Massage Ayurvédique : Bienfaits et Principes de cet art Millénaire

Le massage ayurvédique fait partie intégrante de la médecine traditionnelle indienne. En Inde, le massage est une pratique sacrée. Les soins ayurvédiques y sont très appréciés et très répandus. On masse les enfants dès la naissance et beaucoup de familles enseignent le massage aux enfants très tôt. Le massage est un outil thérapeutique important de l’ayurvéda, dont les bienfaits dépassent la simple détente.

Le massage indien ayurvédique vise à équilibrer notre énergie vitale, ou prana, de sorte à ce qu’elle circule librement. La circulation harmonieuse de notre prana conditionne le bien-être du corps et la paix de l’esprit. Pour promouvoir cet équilibre, le type de massage est choisi en fonction de votre dosha, ou profil ayurvédique.

Si vous ne connaissez pas encore votre dosha prédominant, vous pouvez en savoir plus à ce sujet en lisant notre article vous permettant de connaitre votre profil ayurvédique grâce au questionnaire à votre disposition. Il y a trois doshas, qui combinent les cinq éléments : vata (air et éther), pitta (feu et eau) et kapha (eau et terre). Votre profil ayurvédique déterminera partiellement le type de soin que vous allez recevoir.

Comment se déroule un massage ayurvédique ?

Traditionnellement le massage ayurvédique peut être pratiqué à deux ou quatre mains (pizichilli), avec ou sans huile. Il peut aussi intégrer des poudres de plantes ou des plantes sous d’autres formes, des farines ou des huiles essentielles.

Lorsque l’on utilise de l’huile, il est nécessaire de se déshabiller, mais si vous êtes pudique vous pouvez garder vos sous-vêtements. Pour les femmes, il est néanmoins recommandé de laisser son soutien-gorge au vestiaire pour que le masseur ou la masseuse puisse travailler plus confortablement. Les parties du corps qui ne sont pas massées sont recouvertes d’une serviette ou d’un drap.  Le massage dure environ une heure à une heure et demie.

Types de massages ayurvédiques

L’abhyanga, littéralement « massage à l’huile » est une tradition du nord de l’Inde. Il est généralement pratiqué sur une table de massage, mais il peut également être pratiqué au sol. Il est très pratiqué en Europe, mais il existe toute une panoplie d’autres massages ayurvédiques comme gandharva, marma ou vishesh. Le massage gandarva inclue des sons, alors que marma utilise des points clefs d’acupressure et des huiles essentielles. Vishesh est un massage vivifiant.

Le massage ayurvédique est très personnalisé. En s’appuyant sur votre dosha et vos besoins personnels, le masseur va choisir les plantes, les huiles et le type de massage dont vous avez besoin.

Traditionnellement, les mélanges de plantes peuvent être préparés en votre présence, mais de nos jours la plupart des praticiens possèdent des mélanges déjà prêts. Ils peuvent néanmoins combiner certaines huiles en fonction du massage. Il est possible d’ajouter des huiles essentielles aux huiles végétales, si le praticien est suffisamment formé à l’aromathérapie.

Le massage abhyanga est généralement pratiqué en commençant par le dos et l’arrière du corps, puis l’avant du corps, la nuque, le visage, et pour finir, le crâne. Pour équilibrer la circulation du prana, le masseur va stimuler des points clefs le long des canaux énergétiques. En fonction de vos besoins, le masseur insistera peut-être sur certaines zones importantes, comme les pieds, les mains, ou le ventre.

Différentes techniques peuvent être utilisées à côté des mouvements plus classiques :  tapotements, pétrissages, compressions, pressions ou étirements. Le rythme est choisi en fonction de vos besoins personnels et de l’équilibre de vos doshas.  A un niveau plus subtil, le massage visera aussi à équilibrer les centres énergétiques, ou chakras.

 

Le massage ayurvédique se déroulera donc en fonction de votre ou de vos doshas dominants : vata, pitta ou kapha, de vos caractéristiques personnelles, de la saison, ainsi que de votre état du moment.

Quel massage ayurvédique correspond à votre dosha dominant ?

Nous vous recommandons de faire un test pour connaitre votre profil ayurvédique si vous ne le connaissez pas encore.

Massage pour un dosha vata (air-éther)

Les personnes au profil vata recevront un massage lent, profond, relaxant et nourrissant. Il est traditionnellement pratiqué avec une huile de sésame chauffée. Ce massage vise à apporter plus de calme et de paix intérieur, et plus de confiance et d’enracinement.

Vata est lié à l’air et l’éther ainsi qu’au mouvement. Les personnes en excès de vata peuvent rencontrer de l’anxiété et de la nervosité. Le massage sera donc, dans ce cas, rassurant et apaisant. Le massage vata apportera les autres éléments plus lacunaires : terre, eau et feu. Ces trois éléments apportent respectivement ancrage, fluidité et énergie.

Le massage aura lieu dans une atmosphère chaude avec une huile lourde et épaisse, pour défaire les nœuds et les tensions accumulées dans le corps.  Il en résulte une sensation enveloppante et rassurante. Le masseur insistera généralement sur les extrémités, les pieds et le crâne, pour relier à la terre et détendre le mental.

Des plantes apaisantes pourront être ajoutées, comme la lavande, ainsi que des plantes qui réchauffent, comme la cannelle ou le gingembre.

Massage pour un dosha pitta (feu-eau)

Si votre dosha est pitta, vous recevrez un massage plus stimulant que les personnes vata. Le masseur utilisera une préparation d’huile de tournesol, en petite quantité. L’huile de noix de coco peut aussi être préférée. Le but du massage est d’apporter de la fraîcheur pour équilibrer pitta, dosha à dominante de feu.

Le praticien peut choisir d’ajouter des plantes rafraîchissantes pour équilibrer le feu de pitta, comme le santal, la menthe, le basilic sacré (tulsi), la coriandre, ou encore la cardamome…

Le massage emploiera des mouvements plus rapides et plus énergiques et aura lieu dans une ambiance tiède.

Massage pour un dosha kapha (eau-terre)

Les personnes au profil ayurvédique kapha recevront traditionnellement un massage à base d’huile de maïs. Le masseur utilisera très peu d’huile, et certains pourront même choisir de travailler à sec ou avec des poudres de plantes.

Le massage sera très dynamisant et ciblera avec soin le système lymphatique et la circulation. Des plantes aux propriétés circulatoires et chauffantes pourront être ajoutées, comme le camphre, le gingembre ou la cannelle. D’autres plantes à visée ORL, comme l’eucalyptus ou le thym, peuvent également être intégrées.

Le massage équilibrera l’humidité de kapha et apportera de l’énergie. Kapha est aussi lié aux émotions, et le massage s’appliquera donc à aider la circulation de ces dernières, de sorte à ce qu’elles ne restent pas « stockées » dans le corps. C’est entre-autres pour faire circuler ces émotions que le massage de type kapha sera fort et profond. Le type de toucher reste néanmoins doux.

Si kapha est en excès, le masseur peut choisir un massage vishesh, qui est très stimulant, pour corriger la léthargie. 

Bienfaits et recommandations liés aux massages ayurvédiques

Bienfaits du massage ayurvédique

Comme après tout massage, vous vous sentirez calme et détendu ; mais le massage ayurvédique vous apportera beaucoup plus que de la détente. Les soins ayurvédiques auront un impact sur le plan physiologique, mais aussi sur les plans énergétique, psychologique et émotionnel.

Physiologiquement, le massage contribuera à la détente musculaire mais aussi à la régulation du système digestif et à l’élimination. Pratiqué régulièrement, le massage ayurvédique soutient le système immunitaire, et aide à réguler le système nerveux. Il aide à éliminer les tensions physiques et psychologiques.

Sur le plan énergétique, le massage vise à équilibrer vos doshas et vos chakras. Le but réel du massage est de promouvoir une bonne circulation de l’énergie vitale, ou prana. Lorsque l’énergie vitale circule plus librement, ce sont tous les aspects de l’être qui sont affectés : physique, psychologique, émotionnel et énergétique.

Les bienfaits du massage ayurvédique portent sur tous ces plans, car l’ayurvéda est une médecine holistique.

Recommandations pour un message ayurvédique efficace

Il est recommandé de se donner le temps de se reposer après le massage et de ne pas prévoir d’activité directement après.

On recommande aussi de bien s’hydrater après le massage, dont les bénéfices continuent d’agir sur le corps et l’esprit plusieurs heures après la séance. Les masseurs offrent souvent un thé à l’issue du massage. Ils peuvent vous recommander de boire beaucoup d’eau chaude. Bien s’hydrater aidera votre corps à éliminer ce qui a été mis en mouvement par le massage.

Choisissez aussi de vous coucher tôt si vous le pouvez, vous devriez dormir plus profondément qu’à l’habitude.

Choisir un praticien masseur ayurvédique

Il existe différentes formations au massage ayurvédique. Vous pouvez exiger de connaître la formation du masseur non seulement en massage mais plus généralement en ayurvéda. Sa connaissance de l’ayurvéda l’aidera à choisir le bon massage pour vous.

Si vous ne connaissez pas encore votre dosha au moment de la consultation, le praticien vous posera des questions avant le massage pour déterminer votre profil ayurvédique.

Si cela s’avère nécessaire, il pourra aussi réalise un court examen clinique (prise de pouls par exemple).

Le massage ayurvédique : un massage sur mesure

Le massage ayurvédique est une pratique sur mesure, en fonction des besoins de chacun, et du moment qu’il ou elle traverse. Non seulement le massage se fait en fonction de votre dosha mais aussi en fonction de ce que vous vivez et de vos besoins uniques à ce moment-là.

Une période de stress, ou au contraire de léthargie, conduira le praticien à choisir certaines huiles et certaines techniques de massage. De la même manière, ses choix seront influencés par la période à laquelle vous consultez, car chaque saison correspond à un dosha : vata pour l’automne, kapha pour l’hiver et pitta pour l’été.

Laissez-vous guider par un professionnel de l’ayurvéda !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments