Encens Oliban

L’encens Benjoin, Storax et Styrax

Brûler de l’encens au Benjoin, est un rite très ancien. Depuis l’Egypte ancienne à nos jours, cet encens reconnu sacré dans de nombreuses cultures, n’a cessé d’être convoité. Nous commencerons par détailler ses caractéristiques, puis son histoire et nous évoquerons les nombreuses propriétés de l’encens.

Les caractéristiques de l’encens Benjoin

L’encens Benjoin est une résine aromatique aux notes balsamiques et vanillées issue de l’arbre le Styrax. Le benjoin d’Asie le Styrax tokinensis (Siam/Laos) et le Styrax benzoin (Sumatra) sont des résines aux teintes jaunes/brunes à gris. Le benjoin provenant de Turquie le Styrax officinalis est de couleur noire, appelé aliboufier, connu sous le nom de l’encens Storax.

La production mondiale de l’encens benjoin est majoritairement issue du Styrax Tokinenesis au Laos.

La méthode d’extraction de l’encens

La méthode d’extraction de l’encens benjoin est pratiquement le même procédé que pour l’encens Oliban.

On pratique des entailles le long des troncs : des larmes de résine s’écoulent et sèchent sur le tronc. On récolte ses larmes semi-sèches au bout de 6 mois.

Lorsque la résine est complètement sèche, elle est raffinée pour ensuite être commercialisée.

Le Benjoin dans la cosmétique et parfumerie

Le benjoin de Siam contient une plus haute teneur en vanilline que le benjoin de Sumatra.

Ces différents benjoins sont ainsi sélectionnés afin de prononcer ou pas le parfum vanillé dans les procédés de parfumerie. Le storax lui dégage un parfum aux notes plus florales.

La résine encens Benjoin se vend dans l’industrie de la cosmétique et de la parfumerie, pour ses propriétés à fixer le parfum. Elle est également un arôme alimentaire pour l’industrie alimentaire. Cette gomme-résine se conserve alors de façon brute ou en teinture mère (alcoolature) pour un usage médicinal.

Encens benjoin caractéristiques

L’encens benjoin une résine qui traverse le temps

Sous forme d’huile essentielle, d’alcoolature, ou de résine d’encens, son utilisation médicinale remonte à plus de 10000 ans avant J.C.

En Egypte ancienne, la résine d’encens benjoin s’emploie en fumigation pour désinfecter et parfumer l’air des temples. Ainsi, dans les rituels religieux il est l’un des éléments indispensables à l’embaumement.

À l’époque de la Grèce antique, cette résine était reconnue pour ses vertus médicinales, en particulier pour traiter les affections pulmonaires et cutanées.

Le benjoin se répand à travers l’Orient puis en Occident dès le VIIIème siècle.

Le benjoin parfume l’eau de Botot un remède officinal, une eau de bouche qu’utilisait notamment Louis XV.

En 1830, Pierre-François-Pascal Guerlain a élaboré à base de benjoin le “Baume de la Ferté” pour soigner les crevasses de sa femme dût à l’allaitement. Ce remède est toujours commercialisé par l’entreprise Guerlain. Dans les années 1920 il crée notamment le célèbre parfum “Shalimar” caractérisé par les fragrances envoûtantes du benjoin et du patchouli.

En 1977 Yves St Laurent réactualise les notes de benjoin en élaborant le parfum “Opium” qui eut un franc succès.

On retrouve le benjoin actuellement dans les cigarettes et le papier d’Arménie.

Encens benjoin à travers le temps

Les propriétés médicinales de la résine encens benjoin

Cette résine s’utilise toujours de nos jours sous forme d’alcoolature, d’huile essentielle et en fumigation. Elle est un antiseptique pulmonaire, un cicatrisant, un protecteur de la peau et un remède anti-inflammatoire.

La résine encens benjoin agit comme un expectorant et peut s’employer pour soulager l’asthme. En usage cutané elle est recommandée pour différents problèmes de peau comme le psoriasis et l’eczéma. La résine de benjoin est également appréciée pour son action sur l’acné et les mycoses.

On l’emploie aussi pour dissiper les tensions nerveuses. En effet, en fumigation, l’encens benjoin a un effet positivant ce qui contribue à réguler l’humeur et l’équilibre émotionnel.

Les propriétés spirituelles de l’encens benjoin

La famille des benjoins et plus traditionnellement le storax sont des encens sacrés connus pour leurs actions dans la dimension vibratoire. Sous forme de gomme-résine brute, brûlé sur un charbon ardent, l’encens benjoin s’emploie pour les rites religieux, depuis des millénaires.

L’encens benjoin est très célèbre que ce soit dans les temples bouddhiste, hindouiste, les Églises orthodoxes, catholiques ou dans de nombreuses habitations issues de cultures orientales. On dit aussi que de grands maîtres issus d’Asie buvaient sous forme d’infusion les feuilles du styrax, l’arbre à benjoin, pour améliorer leur art divinatoire.

Dans l’ancienne Egypte l’encens benjoin fait partie des encens sacrés. On brûle sa résine en particulier lors des rites de vénération du dieu Anubis. Grand passeur de l’au-delà et de l’embaumement, Anubis excelle dans l’art de purifier les cœurs, de purifier les âmes.

Le benjoin s’utilise traditionnellement pour stimuler le corps vital, drainer et purifier les corps subtils. C’est un puissant purificateur des lieux, en particulier le storax et le benjoin de Sumatra. On le brûle lorsque l’on souhaite renforcer sa protection, en particulier pendant le sommeil ou en état méditatif. De plus, il favorise la confiance en soi et réduit l’anxiété. Il s’emploie souvent pour des rituels d’abondance afin d’attirer la clientèle et la prospérité dans le commerce.

Propriétés spirituelles

L’encens benjoin une résine purificatrice et captivante

Ainsi, de par ses propriétés médicinales et spirituelles, le benjoin a toute sa place pour notre hygiène vibratoire. C’est un encens connu et reconnu depuis des millénaires pour nous accompagner dans la purification et l’élévation de la conscience.

Son parfum a su nous séduire à travers le temps tout en tenant son rôle de puissant purificateur et d’élévateurs spirituels.

Et pour aller plus loin, découvrez notre article sur l’encens Oliban ou encore la sauge blanche.

Article rédigé par Claire Guibert,
Énergéticienne et Créatrice d’objets vibratoires

5/5 (1 Review)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.