L’action à distance grace à la Radionique

Qu’est-ce que la radionique ?

La radionique est une discipline de la radiesthésie. Son principe est simple : la radionique se sert des ondes de forme pour agir à distance. Vous avez déjà « envoyé de bonnes ondes » à un proche en difficulté ? C’est le même principe.

Mais la radionique va plus loin que l’intention simple en proposant d’amplifier les vibrations envoyées. C’est là qu’interviennent soit des appareils soit les ondes de forme.

On distingue en effet deux types de radionique : une qui se pratique à l’aide de machines électriques et l’autre qui se sert uniquement des dessins d’ondes de forme. Nous nous intéresserons plus particulièrement à la seconde, qui ne nécessite aucun appareillage particulier.

Les ondes de forme sont des formes géométriques aux propriétés particulières utilisées pour canaliser ou amplifier l’énergie. Pour la radiesthésie, toutes les formes possèdent une énergie vibratoire. Certaines formes particulières permettent d’amplifier des vibrations en présence. Ainsi la radionique part d’une intention initiale, qu’elle amplifie grâce aux ondes de forme, pour la transmettre à la personne concernée.

La radionique fait partie intégrante de la radiesthésie, qui travaille parfois à distance avec le pendule et les cadrans. C’est la téléradiesthésie. Selon les principes de la radionique, les ondes de forme ont la capacité de modifier un champ énergétique à distance. Comme toujours en radiesthésie, il y a un émetteur et un récepteur. S’y ajoutent les amplificateurs d’énergie que sont les ondes de forme.

L’idée est donc d’émettre des vibrations et de les amplifier dans le but de modifier de façon positive le champs énergétique d’une personne, d’un être vivant, d’un lieu ou d’une situation, à distance.

« Ondes-matière » et « ondes de forme »

Chaumery et Belizal, auteurs d’un ouvrage de radiesthésie largement repris, distinguent deux types d’ondes : les ondes-matière et les ondes de forme. Les premières émanent de l’énergie fondamentale et les secondes seraient engendrée par les formes.  Elles sont analysées sous forme de rayons issus de la « décomposition du courant magnétique naturel » [1] contenu en toutes choses. Selon cette approche, les ondes de forme ont la capacité d’agir sur les ondes-matière. C’est ainsi qu’opère la radionique.

Origines de la Radionique

Radionics

Le terme radionique nous vient des Etats-Unis, de l’anglais radionics, composé des mots radiation et électronique. Le mot apparaît dans les années cinquante mais la radionique est développée aux Etats-Unis par le médecin Albert Abrams un peu plus tôt, au début du siècle. Il publie un ouvrage sur ses travaux en 1916 qui inspire de nombreux radiesthésistes à continuer ses expériences.

Abrams invente plusieurs machines et axe son travail sur les ondes électromagnétiques à visée curative. Ses machines, qui rencontrent un franc succès, sont attaquées par le corps médical de l’époque. Il existe un lien entre cette radionique historique basée sur un appareillage et la radionique qui se sert uniquement des ondes de formes. Les deux pratiques subsistent, combinées ou non.

Radionique avec et sans appareillage

Dans une interview, Raphael Dajafée raconte[2] que la radionique serait née en Allemagne. Un praticien de santé[3] qui avait réussi à diagnostiquer une maladie à distance se demanda s’il pourrait également soigner à distance. Il commença à expérimenter avec les ondes radio, un potentiomètre et un pendule, à la recherche d’une fréquence de guérison.

Il plaça des formes géométriques à des points clefs. Il travaillait avec plusieurs patients lorsqu’un jour il se rendit compte que ses appareils étaient débranchés. Malgré cela, les patients rapportèrent un mieux-être. Effet placebo ou action à distance ? La radionique se développe dans le sillon de ces expériences en questionnant l’effet du dispositif.

Radionique, radiesthésie et téléradiesthésie

Pour les frères Servranx, la radiesthésie est du domaine de la perception à distance, alors que la radionique s’intéresse à l’action à distance[4].  Néanmoins, la téléradiesthésie agit elle-aussi à distance.

La radionique ne prétend pas à une validation scientifique. Elle se base sur la radiesthésie et son efficacité se mesure par la radiesthésie. Chaumery et Belizal rapportent des expériences de téléradiesthésie, où les ondes ont été détectées à 450 km de distance par un autre radiesthésiste. D’autres radiesthésistes répètent ces expériences dans la lignée de leur ouvrage.

Agir à distance avec la Radionique

Agir sur le champ vibratoire à distance n’est pas une pratique réservée à la radionique. A l’intérieur de la radiesthésie, la téléradiesthésie et la radiesthésie médicale travaillent également à distance. De façon plus générale, différentes disciplines énergétiques se servent également de l’action à distance.

La première action vibratoire à distance connue est la prière (quelle que soit la croyance en jeu). Bien que les raisons restent mystérieuses, il a été observé que des patients pour lesquels des personnes priaient se remettaient mieux que des groupes de patients contrôle.[5]

L’action à distance part du principe que l’environnement énergétique d’une personne ou d’un groupe de personne peut être modifié de façon subtile. Cette idée est largement explorée au XIXème siècle par différentes mouvances qui s’intéressent à l’occulte et à la télépathie.

Mais plus concrètement, comment se déroule une séance de radionique aujourd’hui ?

Comment se passe une séance de radionique ?

Pour pratiquer la radionique, il faut tout d’abord être radiesthésiste. En effet, les outils que la radionique emploie sont entièrement basés sur la radiesthésie. La séance de radionique vise à transmettre une influence vibratoire à un récepteur précis.

Opérateur, témoin et instrument

Les frères Servranx décrivent le procédé comme la « transmission d’un signal »4 qui nécessite trois éléments : un opérateur,  un témoin et un instrument. L’instrument, qui a pu être de nature électrique, est généralement un dessin émetteur d’ondes de forme.

Ethique et état d’esprit de l’opérateur

Il va sans dire que ces outils, qui visent à agir sur d’autres, ont été développé dans un esprit de bienveillance. L’opérateur doit être dans un état de « conscience active ». Cet état de conscience active permet à la fois de guider l’action du radiesthésiste et de le protéger. Il implique une attitude calme, responsable, à l’écoute, ainsi qu’une maîtrise de son imagination. L’état d’esprit du radiesthésiste opérant lors d’une séance de radionique est très important. Il doit avoir une intention claire, être concentré et agir de façon décidée.

Témoin

Le témoin est un objet qui représente la personne réceptrice et en porte la vibration. Ce témoin peut être une photographie, une mèche de cheveux, ou un papier comportant son écriture par exemple. L’utilisation du témoin est la même qu’en radiesthésie.

Fonction de l’onde de forme

Le radiesthésiste choisit l’onde de forme avec laquelle travailler et pose le témoin au centre de l’onde de forme. Ce faisant il l’associe à une intention précise. Le dispositif continue d’être actif tant que le témoin est positionné sur l’onde de forme.

On laisse généralement le dispositif agir longtemps. Le radiesthésiste peut choisir de placer un remède dont il fait parvenir la vibration grâce à l’onde de forme. Il choisira aussi attentivement les couleurs et les matériaux employés.

« La forme, ou les particularités du dispositif, modalise les aspects du champ qu’on évoque avec son aide ».[6] Le dispositif permet donc de « favoriser certains aspects du champs d’un sujet »[7] en envoyant un signal.

Pour la radionique, la forme soutient la matérialisation du signal vibratoire. Certaines formes sont particulièrement appréciées comme le cercle, le décagone et le losange. Ils fonctionnent aussi en association. On utilise ainsi des structures de cercles concentriques ou des planches de multi-losanges.

Le dessin émetteur peut aussi être constitué de symboles, associés à l’intention particulière qui est en jeu. La réalisation du support fait parfois partie du processus.

Opérer sur le champ vibratoire grace à la radionique

« En radionique, comme dans toute action à distance, on éveille, ou plutôt on évoque, à l’aide du témoin d’un sujet, le champ de ce sujet à partir de l’endroit même où on opère, et on parvient à activer ce champ suffisamment longtemps au moyen d’un appareil faisant corps avec le témoin.»[8]

La radionique va permettre d’envoyer des vibrations à distance à une personne, un groupe, un lieu, voir une situation. Le signal peut aussi être dirigé vers des plantes ou des animaux. Envoyer un signal ne garantit pas qu’il sera reçu, et c’est l’une des raisons pour lesquelles les dispositifs sont utilisés assez longtemps. On multiplie ainsi les chances que le récepteur soit assez ouvert pour recevoir le signal.

Radionique et mystères

S’il reste une grande part de mystère dans notre compréhension des champs vibratoires, des énergies et de l’invisible qui opère dans notre monde. Certaines expériences de radiesthésie, couronnées de succès, soulèvent de vraies questions.

Le mystère au cœur de la radionique est le même que celui de la radiesthésie, à qui elle est intimement liée. Percevant le monde comme un maillage de champs vibratoires, la radionique se propose d’en influencer la structure de façon bénéfique à l’aide d’instruments de potentialisation, comme les dessins émetteurs. Elle doit toujours être pratiquée avec une intention louable, accompagnée d’une connaissance suffisante de la radiesthésie.


[1] Chaumery et Belizal. Essai de radiesthésie vibratoire. Desforges, 1976. P 106

[2] Interview de Raphaël Dajafée, auteur d’un livre sur la radionique : https://youtu.be/kLCu3_rAeLo

[3] Heilpraktiker

[4] Servranx Félix et William. Radionique et action à distance. Cours pratique. Editions Servranx, 1995.

[5] Voir l’expérience en double aveugle de Sicher et al. 1998 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1305403/pdf/westjmed00327-0028.pdf

[6] Servranx Félix et William. Radionique et action à distance. Cours pratique. Editions Servranx, 1995., p23

[7] Ibid, p27

[8] Ibid, p19

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments