Quelle est la différence entre une séance de guidance spirituelle et de voyance ?

Guidance ou voyance ?

Comment choisir au mieux votre praticien alors qu’il est souvent bien difficile de s’y retrouver et de faire la différence entre une séance de voyance et une guidance spirituelle ? Et vers qui doit-on se tourner : la voyance pure ? La voyance avec des conseils ? Une guidance spirituelle ? Voire les deux en même temps ?

Dans cet article nous allons lever le voile sur les subtilités qui différencient la guidance spirituelle de la voyance, et vous permettre de faire vos choix de thérapeute en conscience.

Mais avant de poursuivre, si vous n’avez pas encore lu notre précédent article sur “qu’est-ce qu’une guidance spirituelle“, nous vous invitons à commencer par là.

Trouver son chemin grâce à la guidance ou à la voyance

Que nous raconte l’Histoire ?

Les arts divinatoires existent depuis la nuit des temps, et nous les retrouvons à travers différentes civilisations, cultures, et sous différentes formes.

Il est difficile de dater le début de la voyance, l’humain ayant toujours eu un attrait pour l’avenir afin de le prévoir, de tenter de le dompter, de l’influencer, et de se rassurer.

La voyance durant l’Antiquité

Les premières formes de divination connues remontent à l’Inde Antique dans des textes issus du Veda.

Dans l’Antiquité, que ce soit en Egypte, en Grèce ou dans l’empire Romain, cette pratique était uniquement réservée aux élites.

D’ailleurs, le terme “oracle” nous vient du latin “oraculum” et signifie “réponse faite au nom d’un dieu”, sous-entendant une canalisation médiumnique par clairaudience et clairvoyance.

L’oracle était le nom donné aux réponses divines, mais également au lieu où elles se transmettaient. Les devins et médiums de l’époque servaient d’intermédiaires pour confier les messages des dieux aux fidèles.

De nombreux supports sont utilisés déjà à cette époque, que ce soit l’astrologie, le vol d’oiseaux, la transe induite par fumigation de plantes, la manifestation des éléments de la nature, …

Alors que l’Ancien Testament condamne toutes formes de divinations, à la même période, en Asie, c’est le Yi Jing qui devient le livre de référence. Traité de divination, il suscitera l’intérêt encore jusqu’à aujourd’hui.

La voyance au Moyen Âge

Au Moyen Âge, en Europe notamment, la religion catholique dominante et omniprésente interdit la pratique de la voyance, car selon elle, cette pratique vient confronter et interférer avec la volonté de Dieu.

Pourtant, c’est exactement à cette époque que l’astrologie s’expand : les constellations sont (re)découvertes, l’année est découpée en suivant les cycles du zodiaque, et Nostradamus est reconnu pour ses travaux et prédictions (de son vivant).

Je réserve ma consultation en ligne

La voyance de nos jours

Alors proscrite, pour se faire plus discrète et pouvoir perdurer et continuer de se transmettre, cette pratique se poursuit dans le milieu du spectacle, soi-disant pour divertir (ça, c’était la version officielle).

Mission accomplie, puisque nous la retrouvons émerger en force au XVIIIème et XIXème siècles dans les cabarets où les consultations se font parfois même en public.

La voyance devient alors un métier à part entière, et de grands voyants laissent leur nom à la postérité tel qu’Eteilla, Mademoiselle Lenormand ou Marcel Belline (XXème).

Alexandro Jodorowsky est notre contemporain le plus célèbre.

De nos jours, au Tibet, nous retrouvons encore le terme d’oracle pour désigner les médiums qui canalisent les messages divins dans leur cadre religieux.

Qu’est-ce que la voyance comparée à la guidance ?

La voyance est essentiellement caractérisée par la prédiction d’événements à venir et par le fait d’avoir un visuel précis sur le futur.

Bien évidemment, la plupart des voyants peuvent aussi avoir connaissance des informations présentes et passées, puisque tout est accessible dans le champ informationnel qui nous entoure.

Un voyant est en capacité de se connecter à l’information énergétique de la personne qui est disponible, et qui concerne sa question au moment de la consultation. Il transmet alors le message qui émane de la vibration du client au présent.

La réponse apportée correspond en réalité à la situation la plus probable au regard de ce qui est présent, et peut évoluer, voire changer du fait que chacun a son libre arbitre.

La plupart des questions posées obtiennent une réponse par oui ou par non, avec, selon les voyants, une explication sur le contexte ou sur les causes du futur annoncé.

Si par exemple, vous demandez si vous allez garder votre travail et passer entre les mailles du filet du plan social qui guette votre entreprise, vous allez obtenir une réponse affirmative ou négative.

Le voyant pourra vous donner des éléments de compréhension sur le “pourquoi” cela va se passer ainsi.

La voyance pure s’arrête ici.

Seulement voilà…

Vous avez en vous un pouvoir créateur, et en venant influencer votre énergie et vos comportements, vous avez la possibilité et la capacité de modifier votre avenir.

Le risque donc, dans la pratique de la voyance pure, est de figer les événements telle une prophétie autoréalisatrice.

Le risque également, est de mettre le voyant en position supérieure de “sachant” et de lui donner votre pouvoir personnel.

Nous y reviendrons un peu plus loin car ce point est réellement essentiel.

Différence entre la guidance et la voyance

Qu’est-ce qu’une guidance spirituelle ?

Nous l’avons vu dans un précédent article : la guidance spirituelle est un message, un conseil, une proposition de direction à prendre, telle une lumière dans la nuit noire.

Le but est d’aider le consultant à cheminer afin d’évoluer dans son incarnation, de se développer, de comprendre, de grandir.

De fait, la réponse à une question lors d’une guidance spirituelle ne sera jamais prédictive, mais elle lèvera le voile sur la situation évoquée. Elle amènera les éléments nécessaires pour l’aborder au mieux, et parfois même, la rendre plus favorable pour l’évolution personnelle du consultant.

Comprendre donc quelle est la différence entre une guidance et de la voyance ?

Si nous reprenons notre exemple, concernant la question sur un éventuel plan social à venir : 

  • La voyance pure, pourrait vous dire que oui, vous allez être licencié parce que votre employeur préfère garder les derniers arrivés sous-payés (cause).
  • La guidance pourrait par exemple (si c’est juste et bon pour vous), faire ressortir vos forces telles que vos qualités d’autodidacte, votre autonomie, votre loyauté, … Et vous inviter à les mettre en avant dans cette situation.

La voyance pure est donc factuelle, alors que la guidance vous propose d’être acteur et souverain dans cette épreuve et vous offre la possibilité de l’influencer.

D’ailleurs de nos jours, de nombreux voyants ont fait évoluer leur pratique et proposent aussi des guidances spirituelles.

Et il nous semble que c’est une juste évolution de la pratique, parce que dès que l’on prend conscience de son pouvoir créateur sur sa propre vie, à quoi sert encore la voyance ?

“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible.”

Antoine de St Exupéry

Quel que soit votre choix de praticien, il est primordial qu’il veille à préserver ou à rétablir votre souveraineté personnelle. 

Quelles que soient les épreuves que vous êtes en train de vivre ou que vous allez expérimenter, sachez que vous avez toujours la possibilité de les aborder selon l’angle qui sera le plus évolutif pour vous.

Si vous souhaitez aller plus loin, chez Vibratis, nous accordons toute notre confiance à Sandrine qui vous propose des guidances spirituelles par les cartes.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec elle.

Elle saura vous accompagner avec justesse et bienveillance dans l’amour et la lumière.

Réserver une guidance avec les praticiens Vibratis

Je réserve ma consultation en ligne
5/5 (3 Reviews)

2 réflexions sur “Quelle est la différence entre une séance de guidance spirituelle et de voyance ?”

  1. Je trouve les barrières souvent très fines entre ces différents concepts. Ce n’est pas toujours évident. Néanmoins l’article reste très complet et très riche du coup. Merci beaucoup.
    Vous dites à un moment donné “La voyance pure est donc factuelle”. Qu’entendez-vous par là?

    1. Bonjour, nous entendons par là que la voyance pure vous donnera des éléments précis par rapport aux évènements à venir, à l’inverse de la guidance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.