La brosse à dent en bambou : comment la choisir ?

La brosse à dents, accessoire d’hygiène personnelle incontournable que nous achetons régulièrement, est bien trop souvent en plastique.  A l’heure de la sortie de la surconsommation et de la réduction des déchets plastiques, ce consommable non recyclable fait tache dans notre panier d’éco-consommateur. Encore du maudit plastique qui s’ajoute aux piles de déchets polluants … Pas question d’arrêter de se brosser les dents, il est plutôt l’heure d’arrêter le plastique ! La brosse à dent fait donc peau neuve, se déclinant en bois ou en bambou. Opter pour une brosse à dents  en bambou ou autre matériau naturel, est un choix écologique simple, dans un monde où chaque geste compte.

Pourquoi choisir une brosse à dents écologique et comment la choisir ?

Passer à la brosse à dent en bambou pour une meilleure hygiène dentaire

L’hygiène dentaire est indispensable pour éviter carries, infections, déchaussements et toutes sortes de désagréments qui nous conduiraient chez le dentiste, avec une facture parfois salée pour notre santé et notre porte-monnaie.

La meilleure façon d’être en bonne santé, c’est de bien prendre soin de soi au quotidien et de consulter un professionnel de santé régulièrement pour vérifier que tout va bien. Les dentistes recommandent de se brosser les dents trois fois par jour et de changer de brosse à dents tous les trois mois.

Pourtant, nous sommes apparemment loin de mettre en application ces recommandations. En témoignent les chiffres de notre consommation de brosses à dents, à l’échelle nationale, largement en dessous des chiffres annoncés par les dentistes. En moyenne, en France, nous n’achetons que 1,5 à 2,4 brosses à dents par an, alors que nous devrions en acheter 4 à 6 par personne et par an.

Changer de brosse à dents régulièrement, c’est important, car une brosse abimée n’est pas efficace.

Avant d’acheter mécaniquement une brosse à dents en plastique en dernière minute en passant dans l’aile d’un supermarché, prenons-le temps de réfléchir à notre consommation de plastique.

Changer le plastique par le bambou

Pour changer le monde, commençons par la salle de bain

Nos salles de bains sont souvent de vrais royaumes du plastique. Faites-le test, et comptabilisez les emballages et produits plastiques qui vous entourent : bouteilles de shampoing, gels douches, emballages de produits cosmétiques, crèmes et masques, déodorants, maquillage, brosses et peignes …   

Ce royaume du plastique représente une pollution d’envergure.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est relativement simple de changer ses habitudes. A commencer par choisir des produits manufacturés avec des matériaux naturels. Nos brosses à dents en plastique ne sont pas un détail insignifiant de notre consommation, comme voudraient nous le faire croire les défaitistes. Chaque problème a sa solution et en commençant par le tout petit, nous avons des chances d’accomplir des changements très grands.

Ce qui peut passer pour un détail est en réalité très conséquent. Il s’agit de presque 300 millions de brosses à dents en plastique vendues chaque année en grande surface.

Une montagne de déchets non recyclables

Nos brosses à dents sont majoritairement composées de polypropène et de nylon et ne sont pas recyclables. En pleine transition écologique, l’on est en droit de se poser la question de ce qu’il advient de ces brosses à dents en plastique, qui représentent 1200 tonnes de déchets par an en France[1].

Malheureusement, le plus grand nombre d’entre elles atterrissent dans les décharges et les océans. Faisons un instant le calcul pour avoir une idée de ce que cela représente au niveau mondial. L’Europe à elle seule comptabilise des ventes de plus de deux milliard de brosses à dents en plastique chaque année. C’est l’équivalent de 36 000 tonnes de déchets plastiques non recyclables.

A l’échelle mondiale, plusieurs milliards de brosses à dents en plastique finissent dans la nature chaque année. Un constat déplorable et des chiffres vertigineux !

Le changement passe par chacun d’entre nous

Un état des lieux qui révolte ? Si nous n’avons pas toujours le pouvoir d’influencer des décisions politiques fermes aussi rapidement que nous le souhaiterions, nous avons le pouvoir de nous positionner en tant que consommateurs.

Certes, consommer différemment n’est pas suffisant pour endiguer le changement climatique, mais si nous consommons différemment, les fabricants seront bien forcés de s’adapter à nos choix. Après tout, si personne n’achetait de brosses à dents en plastique, on en arrêterait la production.

Cet argument est bien connu, et pourtant les brosses à dents en plastique continuent de s’empiler dans les décharges. Si nous prenons bien soin de nos dents, nous devrions tous consommer en moyenne 350 brosses à dents en une vie. L’équivalent d’environ 5 kilos de plastique non recyclable par personne.

Nous sommes tous consommateurs de brosses à dent, et cela vaut mieux pour notre hygiène quotidienne ! Alors commençons par là ! Pour faire face aux montagnes de déchets plastiques qui contaminent notre belle planète, commençons par changer ce que nous pouvons changer !

La brosse à dent en bambou, chic un matériau écologique

Choisissons une brosse à dent en bambou, une alternative écologique au plastique. Naturelle, agréable, compostable, revalorisable, solide et légeère c’est le matériau zéro-déchet par excellence. Plein phares sur le bambou, un matériau qui fait beaucoup parler de lui.

Une production écologique

Le bambou est facile à cultiver : nul besoin d’engrais chimiques ou de pesticides pour en produire. Il pousse rapidement et participe naturellement à la régénération des sols.  Il fixe plus de CO2 qu’un arbre. A condition de choisir un bambou issu d’une gestion agricole responsable, le bambou est un choix complètement écologique.

Il devance généralement le bois, car ce dernier doit provenir de sources très contrôlées si nous voulons être sûrs de ne pas participer à la déforestation. Néanmoins, il existe aussi des brosses à dent écolo en bois issues d’une gestion responsable des forêts.

Reportez-vous aux informations données par les fournisseurs et exigez des labels de certification. Les fournisseurs peuvent aussi renseigner les conditions de production des travailleurs, vous permettant de vous procurer du bois ou du bambou écologiques et équitables. Pour en savoir plus sur le bambou et faire un choix éclairé lors de vos achats de produits en bambou, reportez-vous à notre article Le bambou, un choix écologique ?

Valorisable et compostable

Quand l’heure est venue de changer de brosse à dent, vous avez deux options. Vous pouvez choisir de valoriser ce déchet en lui donnant une deuxième vie ou le mettre au compost.

Par exemple, votre brosse peut être réutilisée comme petit piquet de jardin pour noter les noms des plantes.

Vous pouvez aussi la mettre au compost, où elle se dégradera intégralement. Si vous n’avez pas de compost, vous pouvez la déposer dans un compost coopératif de quartier, dans la pile de compost d’un ami, ou créer un lombricompost dans votre appartement.

Les vers de terre se chargeront de vos déchets organiques et produiront du terreau pour vos plantes d’intérieur. Vous obtiendrez aussi un « jus de lombric », excellent fertilisant pour vos plantes. Les vestiges de votre brosse à dent en bambou ne se dégraderont pas en une journée, mais patience, ils se dégraderont à long terme dans un compost chaud dans le jardin ou dans un lombricompost d’appartement.

Poils de brosse à dents en bambou : des progrès restent à faire

Le nylon 6 : recyclable mais pas biodégradable

Certes, mais que fait-on des poils de la brosse à dent… en nylon ? Et oui, les poils en nylon sont eux aussi en … plastique ! Il faut donc les retirer avec une pince avant de mettre le bambou au compost.

Les poils en nylon sont à déposer dans le bac de recyclage des plastiques. La seule alternative aux nylons proposée sur le marché n’est pas végane : c’est le poil de porc. Sinon, la plupart des brosses à dents écologiques sont faites avec du nylon 6. Ce dernier n’est malheureusement pas biodégradable, par contre il est recyclable à 100%. Il est obtenu à partir de sources végétales à plus de 60%, comme l’huile de ricin, contrairement aux poils en plastique obtenus à partir de pétrole.

Malheureusement, certains vendeurs promettent un nylon 6 biodégradable, fournissant des informations inexactes pour mieux vendre leur produit.

Attention à la réclame mensongère en cette ère de « green washing » !

Le nylon 4 : biodégradable mais rare

Il existe un nylon biodégradable, nommé nylon 4. Il est dégradé par certaines bactéries (pseudomonas sp.) naturellement présentes dans les eaux stagnantes et les boues. Il n’y a pas d’étude claire démontrant que ce nylon se dégrade dans n’importe quel compost de jardin, mais à priori, si le compost est actif, le nylon 4 se dégrade en quelques mois. Certains champignons et enzymes participent également à sa dégradation. Il existe un flou quant à la dégradation des polyamides, néanmoins de plus en plus de recherches scientifiques s’intéressent à des bactéries ou des champignons qui « mangent » certains types de plastique.

Nous avons donc bon espoir de voir des progrès en la matière dans les années à venir. Le nylon 4 est malheureusement très difficile à trouver pour l’instant, et à moins que le vendeur ne spécifie clairement que la brosse à dents est faite avec des poils en nylon 4, vous trouverez généralement du nylon 6 dans les poils de brosse à dent dites écolo.  

Exit les bisphénols

Les nylons 4 et 6 sont sans bisphénol A, présent dans certaines brosses à dents en plastique. Le bisphénol –A (BPA) est un perturbateur endocrinien, probablement cancérigène. Il est illégal en France dans les emballages alimentaires, les biberons et tétines pour enfant ou le matériel médical depuis 2015.

Néanmoins, on trouve encore du bisphénol-A dans les poils de brosses à dents, dont la majorité sont produites à l’étranger. Cette substance est légale dans d’autres pays, ce qui explique qu’on la trouve encore dans les produits importés. Pour se mettre en règle, certains industriels ont remplacé le bisphénol A par du bisphénol S ou B, qui sont tout aussi toxiques. Ironiquement, acheter un produit garanti sans bisphénol-A ne vous garantit pas qu’il ne comporte pas du bisphénol S ou B.

Bon débarras donc, en passant à la brosse à dents fabriquée avec du nylon 4 ou 6, on dit adieu à tous les bisphénols –A, S ou B.

Comment choisir sa brosse à dents en bambou ?

On trouve différents bambous et différents nylons dans les produits proposés en magasin et en ligne, ainsi que différents tarifs. Difficile, parfois de s’y retrouver !

Nous vous conseillons de choisir une brosse à dent en bambou issu d’une gestion agricole équitable et écologique, fabriquée avec des poils en nylon 4 de préférence.

Si vous ne trouvez pas de produit en nylon 4, rabattez-vous sur le nylon 6.

Attention, s’il n’y a aucune information sur l’origine du bambou ou du bois utilisé, ils sont probablement issus d’une production industrielle à grande échelle. Dans ce cas, vous n’avez aucune garantie que leur production ne participe pas à la déforestation, ou à l’exploitation des travailleurs.

Exigez donc des informations sur la provenance du bambou, parfois simplement contenues dans des labels de certification comme les labels FSC. Jetez un œil aux emballages utilisés également.

La plupart des fournisseurs utilisent un emballage en carton recyclable, mais à notre grande surprise certains optent encore pour du plastique ! Certaines brosses à dents en bambou ont des poils traités au charbon actif végétal, pour vous faire profitez des propriétés assainissantes et blanchissantes du charbon lors du brossage. Les poils de la brosse à dents sont infusés avec du charbon végétal, pour un effet très léger, non comparable avec l’usage de la poudre de charbon actif dont nous vous parlons dans notre article sur le charbon actif pour les dents.

Une brosse à dents en bambou : un choix conscient

Meilleures pour la planète, les brosses à dents en bambou sont aussi très jolies, légères et solides. Elles n’ont rien à envier à leurs consœurs en plastique si ce n’est une légère différence de prix dans certains cas.

Néanmoins, en acheteur informé, vous devriez trouver des brosses à dents en bambou à peu près au même prix que les brosses à dents en plastique de bonne qualité. La brosse à dents en bambou est tout aussi efficace que celle en plastique. Elle est plus agréable à prendre à main car le bambou est bien plus doux.

Vraiment, la brosse à dents en plastique n’a rien pour elle face à sa compétitrice en bambou ! En consommateurs avertis et conscients, faisons évoluer nos trousses de toilettes et nos habitudes, et réduisons notre production de déchets. Optons pour la brosse à dents en bambou !


[1] Source : https://www.planetoscope.com

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments